Je suis fatiguée

Publié le 3 Janvier 2013

Je suis fatiguée.....

Cela fait quinze jours, oui, c'est ça.

Ou trois ans.

Je ne sais plus depuis quand cela dure.

Je suis si fatiguée

La magie de Noël n'est pas trop affichée sur mon visage cet année

J'ai plutot la tronche à Freddy Krueger...

Les griffes de la nuit

C'est plutot ça que je vis

Fatiguée, blasée, lessivée, vidée, rincée, délavée, relavée, trempée

J'en ai assez des nuits hachées

Un jour il fera ses nuits....

MOu hahahahaha

Oui mais quand?

Parce qu'à ce ryhtme moi je deviens une ombre

Un fantome, avec deux énormes cernes

Je voulais pour cet enfant être présente

Je suis infecte, je suis amère

Meme avec les gens que j'aime

Parce que je suis fatiguée

Le sommeil n'est pas seulement vital

Il met de la couleur

Je suis fatiguée,

La fatigue a effacé la couleur de mes journées

Rendez moi mes couleurs!

Du rose au joues,

Et non des trainées grises sous mes yeux...

Je ne vais pas si mal je vous rassure

Je dramatise un peu

Parce que je suis fatiguée

C'est juste un matin comme ça

Un matin où j'ai la tête dans le sac

Et du mal à prendre du recul

Un matin où je me lève déja fatiguée

Et je vois tout en gris

Rhume, dents, et jours de fêtes ont pourri mes nuits

Petit d'homme explique moi pourquoi

Pourquoi es tu tellement collé à moi

De quoi as tu peur?

Je ne vais pas partir, je ne vais pas t'abandonner

Pourquoi veux tu tant fusionner?

Tu as découvert que nous sommes deux êtres à part entière

J'espére que tu en feras bientot le deuil

Que je puisse enfin avoir une nuit seule

Ca n'a rien à voir avec le blog et ça a tout à voir

Comment ne pas crier, comment etre patiente

comment écrire et réfléchir

Je suis fatiguée......

Ce soir le diagnostic est tombé

Otite, tympans percés, sur-infectés

Enfants couchés et endormis

Pour combien de temps?

Oserai-je avoir ce rêve fou de dormir 4 heures d'affilées....

Rédigé par Lisa

Publié dans #Maman craque

Commenter cet article

soly 26/02/2013 19:49

Merci pour ce témoignage qui me fait drôlement écho. Une résonance forte qui me soulage. Je me sens moins seule! Quelle énergie déployée pour nos bambinos !!! J'aime ton récit car il est emplit d'amour et de désespoir. Moi qui essaie de me défaire de mes colères, si je n'avais pas eu mes enfants je n'aurais jamais autant avancer dans ma vie. J'ai touché le fond du gouffre, une dépression courte mais très profonde. Aujourd'hui, c'est mieux, çà se consolide!! Mes enfants m'ont mis du côté de la vie. Sans eux, je ne serais jamais allée aussi loin dans mon analyse!! Les enfants ont la capacité à venir nous chercher là où l'on a pas forcément envie d'aller, ce qui est difficile c'est que parfois on est pas prêt. Je n'avais pas imaginé une seconde que c'est par ma position de maman que j'en aurais appris autant sur moi. Se fût douloureux mais nécessaire. Il reste du boulot mais je clôturerais ce message en encourageant chacun de nous (les mamans et les papas) de persévérer, de se donner le droit de craquer, de pleurer, de garder l'envie de trouver des solutions (car à tout problème, y'a une solution) et de croire en ses capacités.
Bon courage à chacun.

Lisa 02/03/2013 21:31

Comme c'est vrai ce que tu dis. Je me demande parfois ou j'en serai si je n'avais pas eu mes enfants, quel chemin parcouru grâce à eux! J'ai beaucoup appris sur moi meme sur ce que je suis capable de déployer pour ceux que j'aime, je ne m'en croyais pas capable et puis jour après jour j'y arrive. De quoi clouer le bec à mon manque de confiance en moi.
Merci Soly pour ce partage qui me touche

Adnem 11/01/2013 20:23

Je viens de voir votre post, j'espère que vous allez un peu mieux, et que comme dit Caro vous avez trouvé quelqu'un pour vous relayer, ne serait-ce qu'une nuit de temps en temps.

Je n'ai rien à ajouter, aucun mot n'a de poids face au manque de sommeil...

Lisa 02/03/2013 21:34

Merci adnem. un mois plus tard, je commence à voir le bout du tunnel, mon fils a eu pas mal de problèmes de santé. Certes tous bénins mais mis bout à bout ca a fait vraiment beaucoup, pour lui et aussi un peu pour nous. Mais aujourd'hui c'est mieux, beaucoup mieux. Quel soulagement de dormir un peu plus (meme si c'est pas encore ca) Dormir comme un bébé.... pffff quel expression nullisime!

Frédérique(Fredquicraquesouvent) 07/01/2013 16:58

Pareil...
Courage...
Bisous.

Caro 04/01/2013 15:04

Plein de chaudoudoux à vous tous ! Je me souviens de ces moments si difficiles, le manque de sommeil, oui est une vraie torture. Vous n'avez pas à vous en vouloir, qui pourrait garder son calme et encore et toujours être à l'écoute de l'autre quand il lui manque qqch de vital ? La bienveillance envers son enfant commence par la bienveillance envers soi-même. Nos cris, nos envie de violence sont une sonnette d'alarme nous informant qu'il est temps de prendre soin de nous, de faire appel aux ressources extérieures, de déléguer, d'accepter de demander de l'aide... Faites appel à vos amis, vos parents, votre famille, vos voisins... Demander de l'aide quand on n'en peut plus, ce n'est pas une faiblesse, c'est faire preuve de responsabilité. Et nos enfants n'attendent pas de nous que nous soyons parfaits, mais bien que nous fassions preuve de cette responsabilité. En prenant soin de nous-mêmes, nous leur montrons que nous nous respectons, et nous leur apprendront à se et nous respecter aussi.

lilas 04/01/2013 14:24

Ma 3 ans s'est reveillée a 3h du mat, et n'a pas reussit a se rendormir...du tout. A 6h, j'ai litteralement peter un plomb. J'etais tellement fatiguée. J'ai crié, j'ai hurlé, j'ai claqué des portes. Alors que ca faisait plus d'a mois que je n'avais pas crié (oui, j'ai depassé les 21jours!). Je me suis excusé, j'ai expliqué, mais je garde un gout tres amer, un degout de moi plutot.