JOUR 10 Je remets tout à demain

Publié le 5 Octobre 2012

J'avais entendu avant d'avoir des enfants, que les pleurs d'un bébé sont biologiquement sur la même longueur d'onde que le cerveau primitif de l'être humain. Mais j'ai compris cette vérité que quand j'ai eu des enfants. Quand mon bébé pingouin pleure, la moindre petite cellule de mon corps me dit "Fais taire cet enfant! Prend le dans tes bras...." C'est biologique ça me dépasse. C'est un son qui me fait réagir avant meme qu'il soit emis par mon enfant.

Et quand je suis branchée sur l'onde Ouin Ouin, c'est vrai que ya plus personne qui existe. Alors aujourd'hui où mon fils a fait des vocalises toute la journée (dents???? encore??) je suis en fin de journée comme une lionne qui défend son petit: "Toi m'approche pas ou je te mort". Les pleurs de bébé entrainent une fatigue psychologique. Dur dans ces conditions de ne pas crier sur la grande, qui forcément double les demandes en tout genre, l'histoire de vérifier et re-vérifier qu'il n'y a pas de préféré. Alors j'ai fait ma bonne vieille technique du Je-remets-tout-à-demain afin de me consacrer à mes enfants. Bon là tout le monde est couché, et je n'ai pas crié, donc méthode efficace sauf, pour le ménage.......

Pouvu que ma fille ne pleure pas cette nuit, parce que dans le noir j'accede pas à son lit sans me casser une jambe....!

JOUR 10 Je remets tout à demain

Rédigé par Lisa

Publié dans #Astuces

Commenter cet article

gagou 20/11/2012 22:31

je viens de me rendre compte que je me permet de te tutoyer mais en fait depuis que je lis ton blog j'ai l'impression de mettre fait une copine... j’espère que tu ne m'en voudras pas, sinon dit le moi! :-)
En lisant ton billet j'ai eu l'impression que quelqu'un avait fait un descriptif de ma journée! Et que ça fait du bien de ne pas se sentir seule!!!

Marie Gabrielle 23/10/2012 11:45

Alors moi dans ces cas-là, tant que je supporte encore le bazar, je fais un chemin au milieu des jeux, entre la porte et le lit.. Je pousse tout du pied à droite et à gauche en cas de nécessité de levage nocturne.
enfin, quand ils étaient petits... Maintenant je le fais ne serait-ce que pour aller leur faire un bisous quand ils sont couchés../
Et la nuit, c'est plutôt dans l'aspirateur laissé au milieu du couloir que je m'explose les orteils...
Mais qui l'a laissé là ce put*** d'aspi? Celui qui s'en est servi pouvait pas le ranger dans le placard...
Ah, c'est moi? Bon ben...
Oh... Et puis ZUUUUUUUUUUUUUT!!

Marie Gabrielle 24/10/2012 17:46

Ah ouais... le pot plein de pipi ça vaut plus de points sur l'échelle du déprimant nocturne que mon aspi!!!! lol

Lisa 23/10/2012 23:46

mort de rire l'aspi! Ma grande met plus de couche depuis une petite semaine et devine dans quoi j'ai cogné le pied cette nuit... le pot plein de pipi, PU°#**fj

Adnem 06/10/2012 23:37

(je rigole...) vous verriez la chambre des garçons ce soir, ya un couloir dégagé au milieu des jouets pendant la nuit dernière à coups de pieds pour accéder au lit du bébinou !

Lisa 07/10/2012 10:23

Le pire c'est quand tu tapes du pied dans le noir, contre un jouet mal éteint et qu'il se met à faire un bruit d'enfer!!