Jour 2 C'est pas passé loin!

Publié le 7 Septembre 2012

Il y a quelque temps j'ai acheté des chaussures à scratch à Labouclette pour quelle puisse les mettre et les enlever seule, je lui ai montré patiemment comment les mettre. Cela semble évident mais en fait, j'ai du mettre mes chaussures plusieurs fois lentement en décomposant chaque mouvement, pour pouvoir lui expliquer chaque mouvement. Depuis deux semaines régulièrement nous reprenons l'apprentissage. Mais les mettre c'est encore difficile.

Bref cet après midi elle me dit qu'elle veut aller au jardin, je suis au téléphone, je lui ouvre donc la porte en disant que je la rejoins tout de suite. Dix bonnes minutes plus tard elle n'est toujours pas dehors, je me dis qu'elle a changé d'avis, je referme donc la porte, HURLEMENT déchirant!!!!! "BOOOOUUUUmémoijeveulalédehors"

Et là, moi, avant j'aurais dis:

"Hé mais ca va pas de crier, comme ca, je peux te comprendre sans que tu hurles, et puis la porte ca fait 10 minutes qu'elle est ouverte et t'es toujours pas dehors et blablabla........" OUI je suis une maman blabla je parle et n'écoute pas assez c'est aujourd'hui que je m'en rends compte, je vous explique:

Aujourd'hui j'ai juste dis:

Qu'est qui se passe?"

Elle a tout de suite baisser le ton et m'a dis plus disctinctement:

"Je mets mes chaussures je veux aller dehors"

Et là je comprends: comme j'étais au téléphone, j'avais pas vu qu'elle avait pas ses chaussures pour aller dans le jardin. Au lieu de me le dire, ma Grande-Petite est allée les chercher et tentait patiemment de les mettre, toute seule! Et au moment où elle avait presque réussi, il lui resté un scratch à mettre, je ferme la porte, sous son nez!!!!! Si j'avais agis comme avant j'aurais sapé son initiative, je l'aurais grondé à tord.

Ma Grande-Petite, je te promets de t'écouter un peu plus au lieu de parler.

Le malentendu s’installe chaque fois qu’à partir d’un fait ou d’une question nous répondons par un “dialogue en conserve”, un dialogue explicatif, au lieu d’écouter les sentiments réels, le vécu intime.

Papa, maman, écoutez-moi vraiment
[ Jacques Salomé ]

Jour 2 C'est pas passé loin!

Rédigé par Lisa

Publié dans #Le pari 21 jours sans crier

Commenter cet article

nathalie 08/09/2012 10:04

Coucou,

Waww quelle belle initiative!
Je te tire mon chapeau :-)

j'ai pris beaucoup de plaisir à lire le début de ton expérience et je sens que je vais te suivre un long moment (tant que tu tiendras ce blog peut être d'ailleurs hihi)

Justement, à ce propos, je voulais savoir s'il t’étais possible de rajouter une sorte de newsletter ou de suivi afin de pouvoir être averti à chacune de tes publications? Ce sera plus facile pour ne pas oublier de venir te lire :-)

je te remercie par avance et t'envoie tout mon soutien et tout mon courage :)

Au plaisir de te relire très vite :-)

Lisa 08/09/2012 23:06

Bonjour Nathalie,
Merci de me lire.
Sauf gros contre temps, ou panne internet, pouvoir tenir une publication par jour, même si elle est courte. Pour la news letter tu demandes en ami Face book Lisa J'arrete de gronder je publie automatiquement en meme temps sur face book

A bientot

lisa 08/09/2012 00:05

Merci à toutes pour vos message, Myriam je te comprends, il parait que plus on utilise un comportement style crier, plus on aura de faciliter à utiliser encore ce comportement une autre fois. On s'entretient dans nos habitude, plus on crie, plus on crie, plus les enfants crient! C'est un cercle vicieux, alors chaque fois que l'on évite une fois de crier, de gronder, de rabaisser, de culpabiliser on avance! Courage!

lisa 08/09/2012 00:16

pardon pour les fautes je suis fatiguée

myriam 07/09/2012 22:05

J ai découvert aujourd'hui ton blog. Au début, j ai eu un petit sourire en me disant bon courage a elle. Puis je me suis remise en question et avec tout ce que j essaie de mettre en place depuis la naissance de mon premier, rien n a aucun sens, si je n arrête pas de m énervé quasi par réflexe et de hurler sur eux. Ce qui ne sert jamais à rien car ça part en cacaouette.
Je te suis et j ai commencé ce matin. J ai passé ma journée a ne pas crier et tout c est bien passé. Sauf dans l ascenseur où après avoir bien trainer à se préparer mon deuxième m a complètement coincé dans cet ascenseur. Impossible de sortir avec la poussette. J ai dit son prénom en criant... On le fait avec mon homme. Il me suit dans ce challenge...
Pleines de réussites et bonne soirée.
Myriam maman de 3 enfants de 6 ans, 3.5 ans et 8 mois