Le cahier à étoiles

Publié le 16 Août 2013

Le cahier à étoiles

Je donne une idée de truc qu'on a mis en place à la maison qui a fait des miracles.

Un jour je me suis rendue compte que je passais mes journées à dire en gros à ma fille ce qu'elle ne pouvait pas faire et pourquoi, je lui expliquais aussi pourquoi elle ne devait plus faire ceci ou cela, ou bien tout simplement je lui disais ce qu'elle devait faire.

Par contre je ne lui parlais pas assez de ce qu'elle faisait de bien.

Par exemple:

Je sortais du supermarché en disant
"Je suis en colère, tu as couru partout, je ne te voyais plus, j'ai eu peur, et puis je suis gênée quand tu cries comme ça"

Mais par contre quand elle avait été sage au supermarché je ne lui disais rien, elle avait été sage donc je ne voyais rien a y re-dire.

......GROSSE ERREUR !!!

Un jour j'ai changé de technique, ça m'a pris beaucoup de temps pour y parvenir complètement.

Maintenant quand on va au supermarché, je lui dis:
"Je suis génée quand tu cries" au moment ou elle crie, mais surtout je n'en reparle plus ensuite

et quand elle est sage, alors la je lui fait un roman :
"C'était tellement agréable d'aller faire les courses avec toi aujourd'hui, tu as parlé doucement, tu m'as aidé à porter les sachets, et a choisir les fruits, tu as meme su peser toute seule les sachets, tu as marché doucement, et tu as meme dit merci et aurevoir a la dame" Sans jamais dire forcément c'est bien, ou je suis contente, l'essentiel étant surtout de décrire en détail tout ce que l'enfant a fait de bien. Cela s'imprime bien dans son cerveau "Ah oui c'est tel comportement que j'ai eu qui plait a ma mere"

(ca rejoint ce que dit Filliozat sur les images qui se font dans le cerveau quand on leur dit "Tu ne peux pas faire ça" l'enfant va le refaire illico car il a besoin de comprendre)

Et cela c'est pour le supermarché, mais en fait je le ressers à toute les sauces:
"J'ai remarqué que tu as partagé ton gateau avec ton frère, il était tellement content que tu lui en donnes, c'est vraiment sympa ça de partager, ça rend les autres heureux"

"Que c'était calme dans la salle de bain, on a parlé doucement, j'ai vu que tu t'es lavé seule, tu étais souriante, et tu as demandé gentiment si je pouvais t'aider, ça c'est ce que j'appel de l'autonomie!!"

C'est sans fin, car quand on les observe en fait, ils font énormément de chose "bien", j'avais juste à cette époque pris l'habitude de trouver ça normal. Je sais plus ou j'ai lu que les enfants 8 à 9 fois sur 10 choisissent de coopérer, et c'est vrai. Le probleme c'est que seul les 2 fois ou ils ne le font pas nous sautent aux yeux.

Bref j'y viens a mon cahier, hein, je vous baratine pas en vain, promis

Tout les soirs avec ma grande, nous notons des choses qu'elle a fait de bien, c'est elle qui me dicte, pour lui apprendre à s'auto-complimenter, parfois je la mets juste sur la piste (mais comme je lui en ai bien parlé la journée, ça ressort facilement):

"Alors de quoi es tu fiere aujourd'hui?"
"Je sais faire de la balancoire toute seule"
"OUi alors notons cela"
"Et j'ai pas couru au supermarché"
"a oui c'est vrai aussi, je le note. Et aussi, avec ton petit frere, tu te souviens?"
"ah oui j'ai partagé mon gateau"
"Je le note?"
"Oui oui note, "je partage avec mon frere"

A la fin on compte combien de chose on a écrit et elle colle une étoile pour chaque chose.

L'idée c'est d'en remettre une couche sur la valorisation des "bonnes" actions, lui dire et surtout l'écrire, comme si finallement le plus important (puisque c'est écrit) c'est ce qu'elle a fait de bien et pas ses faux pas. L'idée c'est aussi qu'elle prenne l'habitude avant de se coucher (ici cela fait parti du rituel du coucher) de se souvenir de ce qu'elle a fait de bien, de faire le bilan, de s'entrainer à être fière d'elle
Et aussi de lui montrer que je vois tout ce qu'elle fait de bien et tout les efforts qu'elle fait, de lui montrer que je vois qu'elle grandit et que j'ai remarqué chaque progrès (meme si j'ai passé une partie de la journée avec le petit frère dans les bras)

Les étoiles collées ont pour but, comme elle ne sait pas lire, de visualiser toutes ces petites actions, toutes ces petites étoiles au fil des pages,comme des petites fiertés. Parfois on le relit ensemble, "Et celle la maman c'est quoi? " "C'est j'ai réussi à mettre mon pull toute seule"

Alors par contre ce n'est pas un cahier d'évaluation genre : " bon aujourd'hui tu t'es lavée seule, cela mérite 2 étoiles..... hummm aujourd'hui tu as 3 étoiles, hier tu en avais 7, tu as été moins sage qu'hier" c'est pas le but. Le cahier est dans le tiroir de sa table de nuit, on le sort quand on fait la calin avant de dormir. Des fois je tente de limiter ce qu'elle veut écrire mais c'est elle qui a le dernier mot, c'est SON cahier. Par exemple ce soir elle voulais noter "Je sais faire des bulles" (oui à présent elle sait faire des bulles avec sa salive, moi ça me fait pas plus plaisir de la voir la bave aux lèvres) j'ai toutefois noté silencieusement, quand on a 4ans, être soi meme un baby bulle, c'est une grande fierté!

Rédigé par Lisa

Commenter cet article

misi 06/11/2014 20:28

Merci pour votre blog qui m a l'air juste au top et tout ce dont jai besoin de lire en ce moment !
Je sens que je vais y passer du temps.

amal 27/10/2013 15:32

bravo lisa j'ai appris beaucoup de choses mais pour avoir la patience que tu a il me semble un peu dure pour moi je ss une maman de 4 enfants des ages différents 11ans ,6ans,4ans et demis et 15mois et je voudrais tellement savoir partager le temps entre les 4 enfants et le restes de taches .....je voudrai un petit conseil stp