Sourde-oreille

Publié le 20 Janvier 2013

Sourde-oreille

J'ai un peu tout mis de coté ces derniers temps.

On ne peut pas toujours être une maman au top, après deux mois de "pari" je me suis un peu dégonflée comme un ballon de baudruche... besoin de souffler un peu.

Je me suis remise à gronder, mais moins c'est sur. Faire l'expérience de se centrer sur sa façon de parler à ses enfants, se concentrer à chaque instant pour parler clairement, fermement, sans crier, sans s'énerver est une lutte intense, en tout cas pour moi. Mais cette experience m'a ouvert des portes pour mieux comprendre mes enfants, la clé est de se mettre à leur place, de comprendre comment ils fonctionnent afin de trouver une alternative au cri.

J'ai mis de coté quelques temps mes livres, j'ai fait une pause, j'ai arrété de compter, j'en avais besoin. Mais quand je ne lis pas un peu chaque soir mes livres sur l'éducation bienveillante, quand je ne pose pas par écrit les problèmes que je rencontre dans l'éducation de mes enfants, je ne parviens pas à faire évoluer positivement la situation. Je butte sur les mêmes colères, crises, refus. Elle crie pour que me dire quelquechose, je crie pour qu'elle m'écoute, et personne n'entend rien.

Alors je ressors mes bouquins, fini les vacances, on s'y remet!

Aujourd'hui, 30cm de neige, je me devais d'emmener mes deux lardons dans le parc à cette occasion.

Aprés 5 minutes, ma frisée veut que je la porte, je refuse, j'ai déja son frere dans l'écharpe. Elle rale parce qu'un peu de neige rentre dans ses bottes... forcément 30 cm de neige pour elle ca lui arrive aux hanches.

Voyant des enfants faire de la luge, elle veut en faire aussi, nous retournons chercher un sacs plastique IKEo qui fera office de luge. Elle rale: ce n'est pas une vrai luge.... Elle tombe de la luge que je traine, pleure que dis-je, elle hurle parce qu'elle a les mains gelées. Finallement elle refuse de descendre la pente en luge, elle veut rentrer.... agacement..... elle chouine, ne m'écoute plus, fait tomber le doudou dans la neige, pleure de plus belle, j'essaie de lui parler mais elle hurle.... alors je crie "Arreteheuuuuuuu..." et nous rentrons après à peine, 15 minutes de balade...

Difficile d'accepter que ses enfants n'aiment pas les mêmes choses que nous, on se dit "Moi j'aurais adoré ça à sa place..." Mais ma fille n'est pas moi, pas évident d'essuyer ses refus quand moi, je meure d'envie qu'elle fasse quelque chose

Je voulais la voir jouer dans la neige, elle voulais un chocolat chaud sous la couverture pour réchauffer ses petites mains gelées. En rentrant j'ai pu constaté qu'en plus elle avait aussi les pieds trempés et gelés.

Ma pauvre chouppette, ta mère veut tellement bien faire, qu'elle n'en fait qu'à sa tête et ne t'écoute pas, ta pauvre maman croit savoir mieux que toi comment tu dois t'amuser...pffffff......... Aller promis je vais reprendre mes bonnes résolutions et t'écouter un peu plus, viens dans mes bras, réchauffer tes petits pieds et tes petites mains toutes rouges.

Rédigé par Lisa

Publié dans #Le pari 21 jours sans crier

Commenter cet article

Adnem 28/01/2013 21:10

Merci de ton témoignage.
Oh comme je vois bien ce que tu veux dire ! A se plonger dans ses bouquins et ses calculs, on a parfois l'impression d'en oublier nos enfants !

Je pense comme tu le dis si bien que cette phase "en immersion totale zéro cri" est importante pour prendre les habitudes, et puis petit à petit on compose avec le quotidien (non, je ne peux pas passer mon après-midi à chercher dans mon bouquin comment réagir à telle situation alors que pendant ce temps-là les enfants en profitent pour faire n'importe quoi lol !) et c'est là que les habitudes prises sont importantes, et au final même si on crie encore parfois la situation est 1. bien meilleure qu'avant le pari et 2. pas si mal que ça tout de même (même si ça pourrait être encore mieux, ok, on n'est pas parfaites...).

J'espère que tu vas continuer à passer de temps en temps nous livrer tes impressions, car sinon tu vas me manquer ! Tu dis bien les choses, en tout cas mieux que ce que je pourrais dire moi, et trouver nos pensées bien écrites par quelqu'un d'autre ça fait du bien ! Merci

Frédérique(Fredquicraquesouvent) 28/01/2013 17:58

Alors chez moi, c'est plutôt l'inverse. Ils veulent aller dehors alors que moi, je resterais bien au chaud devant la cheminée... ;-)

Rose 21/01/2013 19:24

Je ne sais pas si mon commentaire à été pris en compte, mais je disais :
J'ai lu quelque part que l'on a tendance à crier sur nos enfants quand la situation nus renvoie à nos frustrations, nos peurs et donc, on crie sur soi à travers eux... Quelque chose dans ce style...
Ne sois pas trop dure avec toi même tu as voulu bien faire et tu n'as pas en t'en vouloir, écouter son enfant n'est pas toujours si facile. :)