JOUR 13 Non je n'ai pas la personnalité d'une huitre

Publié le 6 Novembre 2012

Quelqu'un a dit quelque part qu'il faut avoir la personnalité d'une huitre pour ne jamais s'énerver sur ses enfants.

 

FAUX

 

Je monte le ton parfois, je suis en colère régulièrement, et je le leur dis clairement, je rale ( plus que je ne le voudrais), je fronce les sourcils, je ne laisse pas TOUT faire.....Je ne regarde pas mes enfants faire les pires bétises avec un sourire béat!  Il est impossible de décider de ne plus etre en colère, mais il est possible de choisir la façon d'extérioriser sa colère.

 

Je ne voulais plus jamais me coucher le soir, en me reprochant d'être la pire maman du monde. Ces soirs où, quand je faisais le bilan, j'avais 5 fois plus crié, ralé, grondé, puni que fait des sourires, complimenté et rigolé. Je ne voulais plus me coucher en me disant "j'ai oublié de montrer à mes enfants que je les aime".....

 

Il faut dire aux enfants que l'on est en colère, et élever la voix quand c'est nécessaire, sinon on est pas cohérents et les enfants n'y comprennent plus rien.

 

JOUR 13   Non je n'ai pas la personnalité d'une huitre

Rédigé par Lisa

Publié dans #Le pari 21 jours sans crier

Commenter cet article

Séverine 16/11/2012 15:16

Samedi dernier, ma fille de 3 ans et demi a beaucoup pleuré. D'abord lorsque nous sommes entrés dans le magasin où nous sommes allés faire les courses (elle voulait prendre la place de sa soeur dans le caddie), sa petite soeur de 1 an et demi a cédé sa place sans problème, mon mari l'a prise dans ses bras pour aller chercher la viande. L'incident était résolu.J'ai consolé ma grande qui a malgré tout continué à pleurer, puis elle m 'a expliqué pourquoi elle était heureuse d'avoir pris place dans la caddie (elle devait être à la bonne hauteur pour choisir les fruits qui allaient servir à la préparation de sa salade de fruits qu'elle voulait préparer elle-même). Puis lorsque nous sommes arrivés à la caisse, elle a voulu nous aider (elle m'aide tout le temps à ranger les courses à la caisse, les caissières sont souvent admiratives), mais là il y avait du monde, il fallait se dépêcher un peu. Elle ne voulait pas qu'on range avec elle. Je lui ai expliqué qu'elle ne pouvait pas ranger les courses toute seule car il y avait des gens qui attendaient. Elle a pleuré. Je suis restée très calme. Mais, lorsque nous sommes allés à la voiture, c'est mon mari qui s'est énervé (notre fille voulait aussi ranger les courses dans le coffre) et il lui a dit "tu ne viendras plus jamais faire les courses avec moi et la prochaine fois, vous resterez à la maison". J'ai trouvé la sanction dure pour une enfant qui voulait simplement se rendre utile et qui ne voulait que nous aider. Dans la voiture, je lui ai expliqué que si son papa était fâché, c'est parce qu'il n'a sans doute pas aimé le regard des gens qui nous regardait quand on était à la caisse. Que d'autres parents ne laissent pas leur enfant les aider comme elle le fait. (C'est sans doute comme cela qu'on nous a regardés, comme des huitres. lol). Cela a été l'occasion de discuter sur notre manière de faire avec elle. Je lui ai dit que nous essayons de faire de notre mieux, mais que parfois on commet des erreurs et qu'on ne peut pas être parfait. Là-dessus ma fille a répondu "ben, si maman, moi je trouve que tu es une maman parfaite, car par exemple, ce matin tu as joué avec moi dans le lit et j'ai beaucoup apprécié". Ce sont des petites phrases comme celles-là qui me font dire qu'on n'est pas de si mauvais parents lol.

Lisa 16/11/2012 23:21

Et encore moi je trouve ta fille vraiment maitre d'elle meme! La mienne est déja sorti du petit supermarché du coin plusieurs fois en hurlant...... Je la prend sous le bras, et je sors (sous les regards bien sur)... mais dehors elle se calme instantanément. Je me fiche du regard maintenant je SAIS que je suis une bonne maman et que j'élève ma fille au mieux.

Noémie 07/11/2012 14:15

Je suis venue ici au début de mon aventure (la même). Je désespère parfois d'y arriver... Mais quand je reviens ici et que je vois "6ème essai" dans le titre. Ca me fait tout chaud au coeur ! J'en suis aussi à mon 6ème essai. Je me retrouve tout à fait en plus dans cet article : non je ne suis pas une huître et oui, j'aimerais que les journées soient parfois plus joyeuses et rayonnantes.
Bon courage !

Lisa 16/11/2012 23:15

et je suis au 11 eme maintenant...!
merci ;-)