JOUR 5 Il ne faut pas essayer d'être une bonne mère!!!

Publié le 28 Octobre 2012

Quand on décide d'arreter de gronder ses enfants, il ne faut pas le faire pour être une bonne mère, un bon père. C'est une raison qui nous emmène droit dans le mur. Cela la méne juste à la culpabilité de ne pas y arriver

 

A la poubelle le jugement des autres, le jugement sur soi même, à la poubelle la culpabilité. Me demander si je suis ou pas une bonne mère c'est me regarder dans le miroir et me demander "Suis je la plus belle?"  

 

Je dois plutot réfléchir, enquéter, analyser: Quels sont les besoins de mon enfant, quels sont les miens, comment puis-je réussir à faire tenir tout ça ensemble? Comment puis je l'aider sur le long terme? A t'il vraiment besoin de mon aide? Comment puis je lui apprendre? Qu'a t'il besoin d'apprendre? etc......etc.....etc....

 

Si je me trompe, je ferai sans doute mieux la prochaine fois, j'essaierai autre chose..... Je dois être bienveillante avec moi même, avoir confiance en mes capacités si je veux montrer l'exemple à mes enfants. Je dois constater mes limites (je suis fatiguée ce soir, je n'ai pas envie...) et non me blâmer.

 

Je ne dois pas être un bon parent mais un parent chercheur....

 

 

 

 

 

 

Un parent curieux en éducation,
il questionne et se questionne, il est à la recherche,
il devient un parent chercheur.
Le parent chercheur demeure en apprentissage, il fait des erreurs qu’il analyse pour éviter de les reproduire.
Il a aussi des intuitions qui viennent du cœur,
il se fait confiance et les écoute.
Le parent chercheur se rend attentif à son enfant afin de le connaître, et pourtant il arrive qu’il soit aveugle aussi !
Le parent chercheur est aussi parent de paix.
Confiant, patient et solide.

L'enfant et la vie

Rédigé par Lisa

Publié dans #Références

Commenter cet article

Séverine 17/11/2012 17:38

Parent chercheur, ça me plait bien ça. Je crois qu'il ne faut pas hésiter aussi à l'exprimer parfois auprès de son enfant. Il m'arrive fréquemment de dire à ma fille que je fais des erreurs, que j'aimerais qu'elle me dise comment elle aurait réagi. On fait des jeux de rôles aussi où je suis l'enfant et elle est la maman. C'est assez rigolo de voir que finalement les enfants ont parfois une meilleure façon de faire que nous et qu'ils ont beaucoup de choses à nous apprendre. Exemple, la dernière fois, je jouais le rôle de l'enfant qui saute dans le lit; Ma fille m'a dit en éclatant de rire : "mais, ça va pas du tout là, tu vas casser le lit". Parfois, on devrait aussi éclater de rire, ne pas prendre tout au sérieux... .